ATOUPIC            association loi 1901 depuis O2011         Capacité n° 2013 - DDCSPP - 003             Soins et Préservation du hérisson européen

                                suivez-nous sur

COMMENT NOUS AIDER ? 

Restez informé

Recevez les dernières infos d'Atoupic

Soutien financier par des dons et des adhésions. Coût moyen par hérisson : 70 €

Vous n'avez pas les moyens financiers de nous aider ? Ne vous inquiétez pas, il y a bien d'autres façons bénévoles de nous aider (voir ci-dessous).

 

 

Le centre intérieur et le parc extérieur nécessitent régulièrement des petites réparations (gîtes, enclos) ou des petits aménagements, passant essentiellement par un travail du bois ou de la petite maçonnerie... Avis aux bricoleurs !

 

 

Des compétences en comptabilité ?

Des compétences informatiques ?

La gestion d'un site internet vous plairait ? 

Une facilité à faire des synthèses de documents et CR ? 

N'hésitez pas à vous manifester auprès d'Atoupic 

 

 

Vous avez un peu de temps libre ? Consacrez une matinée par semaine au centre de soins de Massay pour nourrir les hérissons et nettoyer leurs enclos. Cette activité, au plus près du hérisson, offre un cadre propice aux questions sur le hérisson auxquelles Anne répond avec expérience et connaissance.

Soutien moral d'Atoupic sur Facebook, contribution à la cause des hérissons dans vos cercles relationnels en diffusant les bonnes pratiques au jardin pour sa sauvegarde.

 

Vous trouverez sur le site Le Hameau des Hérissons une documentation des bonnes pratiques au jardin par saison à diffuser auprès de 2 ou 3 voisins ou 2 ou 3 amis (c'est déjà beaucoup).

Vous avez un jardin arboré, vous êtes un promeneur du dimanche ?

Ramenez une ou deux souches creuses et des mousses pour aménager les enclos extérieurs des hérissons. 

Votre terrain répond aux critères de réintroduction des hérissons prêts à quitter le centre de soins ? Si oui, devenez terre d'accueil ou jardin d'accueil pour hérissons.

Devenez capacitaire du centre de soins de Massay, c'est-à-dire apte et habilité à recueillir des hérissons en détresse et à en prendre soins. Actuellement, le centre de soins ne dispose que d'une seule capacitaire : tout repose sur elle, 7/7 jours, toute l'année, avec une grosse charge de travail. Un centre de soins doté de 2 ou 3 capacitaires serait l'idéal.